Test du lanceur Tiberius T8.1

Il y’a quelques mois j’ai décidé de changer de style de jeu, j’étais équipé de mon Tippmann A5, et après 4 ans de parties, j’ai cherché quelque chose de différent.
Donc fini la grosse bouteille dans le dos, les 3 ou 4 pots que j’emmenai avec moi, et à moi la liberté et la légèreté grâce à ce lanceur de poing : le Tiberius T8.1 !

Voila la bête :

Ce lanceur de poing est livré dans une mallette (avec possibilité de mettre un cadenas) matelassé, avec un unique chargeur, un bouchon de canon, un kit de joint, un rail picatinny pour mettre sous le canon et une notice d’utilisation en anglais.

J’ai trouvé sur Internet une notice qui avait été traduite en français par « ggbecool », elle est à télécharger ici.
Je précise bien qu’il n’y a qu’un seul chargeur, car son concurrent, le Tipx de Tippmann est vendu avec deux chargeurs, et que les chargeurs du T8.1 se vendent à prix d’or : 50-55€ chacun ! C’est donc à prendre en compte dans le prix global.

Me concernant, j’ai directement pris 3 chargeurs supplémentaires, ce qui donne un budget de 414€.

  • Lanceur T8.1 : 249€ (en promo chez Paintball Atlantic à 229€)
  • 3 chargeurs : 165€

Donc un peu plus de 410€ pour un lanceur de painbtall, on arrive dans une gamme de prix assez élevé pour du paint camo, on va voir si ça les vaut !
En terme de look, je dois dire que j’adore, il a vraiment une belle gueule, et je le préfère au look du Tipx, même si ce dernier a d’autres avantages (système de sparclette dissocié des chargeurs, et le faible coût de ces chargeurs).

Caractéristiques

Ce lanceur est assez lourd : 1 090 g avec le chargeur et sparclette inclus. Le canon peut être changé, notamment par un Lapco (dans les 60€), ce que je n’ai pas encore fait, visiblement la casse de billes en serait réduite, et la précision serait amélioré. Pour l’instant je n’en sens pas encore l’utilité, je verrais plus tard.

Le principe est simple :

  1. Insérez une sparclette dans le logement prévu pour dans le chargeur, et vissez la tige prévue pour qu’elle se perce en haut. Normalement cela ne doit pas fuir, si c’est le cas, vérifiez l’état des joints, et pensez bien à les graisser (la notice dit 1 fois par mois).
  2. Ensuite insérez les billes, toujours dans le chargeur, en baissant le ressort, et en le laissant accroché en bas. Il remontera tout seul une fois le chargeur insérer dans la poignée.
  3. Insérer le chargeur dans la poignée, vous allez entendre un « clips ». Un conseil, faites le d’un coup, sans forcer pour autant. Ca peut éviter que le ressort qui maintient les billes ne lâche trop tôt.
  4. C’est prêt, enlevez la sécurité, vous pouvez tirer ! Pas besoin d’armer le lanceur, une fois le chargeur inséré avec sparclette, il est fonctionnel.

Les sparclettes (qui contiennent donc du CO² et non de l’air) s’achetent en magasin (je ne connais pas de terrain qui en vendent sur place), prévoyez le bon stock, cela part assez vite !

Une contrainte du CO²est sa régularité dans les tirs : si vous tirez en rafale, le gaz n’est pas assez stable. Avec un lanceur de poing, vous ne serez pas trop gêné avec uniquement 8 billes. Par contre sachez qu’avec le froid, le CO² est également moins stable, donc vous pourrez constater en hiver des différences dans la précision, la portée de vos tirs.

Prise en main

Le T8.1 est réputé pour un « gros » lanceur de poing, c’est vrai, il est assez lourd, la poignée est assez grosse.

J’ai entendu des painteux me dire qu’ils avaient abandonné le T8.1 au profit de son concurrent, le Tipx à causse de cette poignée, jugée pas ergonomique, trop grosse.
J’ai moi même des petites mains, il est vrai que mon pouce ne va pas jusqu’au bouton repoussoir qui libère les chargeurs (du coup je pivote un peu le lanceur – sans l’aide de l’autre main). Mais mis à part ce léger désagrément, je trouve au contraire qu’il tient bien en main, je ne changerai pour un autre modèle à cause de la poignée !

Donc il tient bien en main, et reste bien dans la continuité du bras : ainsi la mire est très efficace car toujours bien alignée.

Gestion des chargeurs

Un point important quand on utilise un lanceur de poing (et encore plus avec un T8.1), c’est la gestion des chargeurs.

Je vous conseille de trouver un moyen de vous rappeler quels chargeurs vous avez déjà utilisés : rappelez-vous que la sparclette est incorporée dans le chargeur.
Ainsi, quand vous avez utilisé vos 8 billes, vous rangez le chargeur dans une poche pour en prendre un autre que vous aurez déjà rempli. Mais une fois tous vos chargeurs vides de billes, vous allez remettre des billes … et c’est là que cela devient compliqué : comment se rappeler le nombre de billes que la sparclette a tiré ?

Le risque est évidemment de recharger un chargeur dont la sparclette est vide, ou presque vide.
Cela m’est arrivé plein de fois, une fois sur le terrain, rien ne sort du canon, et là c’est le drame ! Je pense que c’est le point le plus compliqué pour jouer avec un T8.1, de penser à « compter » et ranger correctement ses chargeurs pour s’en souvenir.

Test en jeu

Premier passage au chrony, et première bonne impression, les chargeurs sont correctement réglés et réguliers à 270-280 fps !
Avec une sparclette, je peux tirer 3 chargeurs, soit 24 billes. Sachez qu’en enlevant votre chargeur de la poignée, une petite quantité de CO² va s’échapper de la sparclette, donc ne vous amusez pas trop à mettre et remettre inutilement vos chargeurs, vous perdrez en autonomie. D’ailleurs Tibérius a pensé au fait de savoir s’il vous reste une bille dans le lanceur, il y’a un petit trou sur la partie supérieure pour voir s’il reste une bille.

Dès ma première partie j’ai été impressionné par la précision (je jouais précédemment en Tippmann A5) : la bille part droit sur 20-25 mètres, et ensuite la trajectoire dévie légèrement. Disons qu’à 30 mètres, on ne peut pas rater une personne debout, après c’est pas aussi sur. Et c’est surtout en mouvement que j’ai été surpris, toucher des adversaires en courant en visant de côté, c’est assez jouissif !

Et c’est l’objectif de ce type de lanceur, se dire que l’on a réussi à sortir un adversaire avec seulement quelques billes ! Sur un lanceur de poing, on est beaucoup plus dans du tir instinctif, on allonge le bras vers la cible, on tir, on touche. C’est simple, efficace, et c’est du pur bonheur !

 

Style de jeu

Après avoir vu les vidéos de Netneker, j’ai moi aussi choisi d’utiliser ce lanceur comme lanceur principal, et non comme back-up. Avec ce matériel plus léger qu’un lanceur classique avec bouteille, porte pots, etc, on peut (et on doit !) se déplacer sur le terrain plus facilement.
Être mobile sur un terrain de paint c’est, je pense, une clé de la réussite, et avec un lanceur de poing on est totalement mobile ! Sur ma première journée, j’ai sorti plus de joueurs que je ne le faisais avant, un vrai kiff ! Je me suis même payé le luxe sur la dernière partie de sortir 3 joueurs sur 5 à la voix, en les contournant, le 4ème avec une bille, et de revenir à mon point de départ sans me faire toucher. Moi qui adore bouger sur un terrain, c’est un pur régal !!

 

Entretien

Bon je vais pas vous mentir, quand j’ai vu la notice, et le nombre de pièces à l’intérieur, j’ai flippé. Je flippe d’ailleurs toujours à devoir faire ma première « révision ». D’ailleurs, Romchou, que je remercie énormément, m’a préparé une vidéo pour expliquer comment entretenir ce lanceur :

Entretien des chargeurs toujours par Romchou :

Et pour le réglage de la valve :

Pour l’instant je me limite à huiler les joints des chargeurs 1 fois par mois, indispensable pour qu’ils ne sèchent pas. Je mettrais à jour cet article, une fois après avoir fait mon premier entretien.

 

Conclusion

Je ne regrette pas d’être passé d’un gros lanceur méca, à un lanceur de poing : ce style de jeu, plus mobile, et qui nécessite une vrai gestion de ses billes et du CO² me plait totalement.
Il faut savoir aussi que je joue la plupart du temps avec des amis qui sont en location, et non pas face à des lanceurs de speed 😉

Et quand au choix de ce lanceur, je ne le regrette pas non plus, il est précis, fiable (pour l’instant, à voir dans la durée !), certes il coute plus cher que son concurrent (le Tipx), mais il les vaut 😉

Pour l’acheter je vous recommande Paintball Atlantic vu qu’il est en promo (229€) : http://www.paintball-atlantic.com/epages/299556.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/299556/Products/Lanceur-Tiberius-T8-1 Si vous avez également un avis sur ce lanceur, et sur le Tipx, n’hésitez pas à commenter !

Les articles similaires

  • J'ai pu grâce à Paintball Atlantic faire le deuxième test de lanceur de poing sur mon blog, le lanceur de la marque BT, le SA-17 (le premier étant le Tibérius T8.1). Je me demande pourquoi ils vont chercher des noms de produits aussi compl ...

  • J'ai récemment revendu mon Tippmann A5, pour m'offrir un nouveau masque, le Dye i4, et lanceur de poing de Tiberius, le T8.1. Je ne les ai pas encore testé sur un terrain, mais à chaud voici mes premières impressions : Le masque i4 de Dye ...

  • Il n'y a pas très longtemps j'ai fait un article sur le Milsim pour expliquer le concept. Je suis tombé sur cette vidéo un peu étrange : Le concept est de partir d'un lanceur de poing, pour le customiser en lanceur "long", pour ressembler ...

Vous avez aimé cet article ? Une remarque ?

15 Comments

  1. Jericho

    Je ne joue qu’au Splatmaster et globalement SC pour cette raison ! Tu devrais d’ailleur faire un article sur le Stock Class ! Peut Etre la seul chose qui manque a ton blog, je n’est vu nulle part que tu en parler pourtant c’est vachement bien pour connaitre et apprendre tout les déplacement vicieux et sournois !

    Le faite de sortir un gars en TM15 full équiper Dye et tout le tralala pour plus de 1500€ de matos est d’autant plus jouissif !

    • je connaissais pas ce lanceur !

      Oui pour le stock class, j’en ferais, j’avais fait un article spécifique aux lanceurs de poings, faut que je parle du stock class, y’a pas mal de gens qui le pratiquent

  2. Jericho

    P.S:
    Désole du doublon mais très belle review sur le T8.1

    • Merci !

  3. Kira

    tu peux aussi y mettre l’adaptateur pour t8.1 et ainsi le relier au mamba , celle évite les dépense relative au sparcelettes et de devoir passez sont temps à les changer , cela ne coute que 29 euro chez Big G

    • Oui c’est vrai, mais tu perds un peu l’aspect léger et mobile 🙁

  4. Jericho

    Je ne connais pas beaucoup de joueur Stock Class de mon coter Perso ! Pour jouer SC Only maintenant on est pas tant que sa mais il persiste quelque fanatique du jeux toute petite cadence !

  5. Edouard

    bon choix je me doutais bien que allait basculer sur ce type de lanceur à la lecture de tes article et des vidéos de netneker.

    pour info j’ai opté pour un Dye NT 11 rotor dye masque dye I4 noir (occasion)

  6. Très bonne review, comme d’habitude ! J’adore mon T8 et je ne le joue pas qu’en back-up car effectivement c’est un vrai bonheur à lui tout seul ! Bien vu pour le manuel en français (je n’en avais pas de traduit) merci !

    • Merci 🙂

  7. D’ailleurs, pour les mordus de customisations, je vous conseille d’aller faire un tour sur le site de Killjoy industries ! Ils ont des éléments terrible pour les Tiberius…
    Photo de mon T8 avec leur compensateur & gachette réglable :
    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10150899207799487&set=a.10150285427379487.349326.704684486&type=3&theater

    • Très sympa ! c’est un combo laser + lampe ? où l’as tu trouvé ?

  8. La lampe c’est une vrai (elle vaux le prix du lanceur), par contre tu trouvera le même compensateur & detente ici: http://www.killjoyindustries.com/

  9. Toujours aussi performant ce Tiberius de poing, je confirme, 2 ans plus tard, toujours valable ce t8 !!!
    Vivement le T15 !!!

  10. Hermès

    Merci beaucoup pour la présentation et l’entretien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *