Test du pack grenade de Black Eagle

Vous vous souvenez, j’avais fait un test de grenade à mèche (pétard) de la marque Enolagaye.
L’inconvénient de ces grenades est qu’elle ne fait que du bruit … pas d’explosion de peinture.
Donc pour du paintball, c’est un quand même dommage 😉

Et de plus, elles n’ont pas toutes fonctionné, et certaines sont devenues inutilisables.
A 4 € l’unité, j’apprécie moyennement.

Cette fois c’est un tout autre système, beaucoup plus perfectionné qu’un simple pétard, et je remercie Paintball Atlantic pour m’avoir envoyé ce kit !


Il s’agit d’une coque en plastique, et d’un système de perçage d’une sparclette (vous savez, c’est du CO² dans une capsule aluminium), le tout contrôlé par une goupille.

En terme de « réalisme », c’est impressionnant, on dirait vraiment une vrai grenade – ou flash bang – puisqu’il existe deux types de coques.


Je pense que cela peut fortement intéresser les joueurs Milsim, mais aussi les camo.
Evidemment pas pour du paint sportif, on est bien d’accord.

L’explosion est également très réaliste, le fabriquant annonce une détonation à 130 dB. Je n’ai pas d’appareil pour le vérifier, mais je pense que ce n’est pas aussi fort que ça, mais cela fait tout de même un gros bruit (voir la vidéo plus bas).

Donc l’avantage de ces coques par rapport aux autres types de grenades de type pétard, est que vous pourrez les remplir,de peinture ou de farine par exemple.

Pour préparer et utiliser votre grenade:

  1. Commencez par préparer la goupille, pour qu’elle bloque bien la « gachette ».
  2. Ensuite, insérer la sparclette dans son receptacle. Vissez le receptacle au support de la goupille.
  3. Remplissez la coque de peinture (moi je réutilise des billes qui sont tombées, que je mets dans une bouteille avec un peu d’eau pour qu’elles se dissoudent). Inutile de remplir la coque, puisque la sparclette va s’insérer dedans.
  4. Vissez le tout avec la coque. Votre grenade est prête.
  5. Détacher la goupille, tout en maintenant la gachette.
  6. Lancer la grenade (je vous conseille d’avertir les joueurs, par un cri « grenade » : restez fair-play sur les terrains, c’est assez surprenant, donc n’essayez pas d’effrayer vos adversaires.
  7. Au bout de 4 secondes, la coque en plastique explose sous la pression du Co² qui s’est libéré.
  8. Et boum 🙂

Et mieux qu’un long discours, voila la démonstration en vidéo :

Un conseil, testez cette préparation et utilisation au moins une fois avant de l’utiliser pour de vrai en partie.
Vous serez mieux préparer, et je sais bien qu’avec l’adrénaline d’une partie, on peut parfois agir trop vite, et se précipiter. Donc tester bien ça une première fois avant d’être dans l’action.

Il existe d’autres coques qui résistent moins à la pression, et qui explosent instantanément  Histoire de préparer des pièges : attacher votre grenades à un arbre, et tender un fil qui au passage d’un joueur enlèvera la goupille.

Personnellement je me sers de ces grenades dans deux cas précis :

  1. Déloger un joueur qui se planque et qui n’est pas délogeable autrement
  2. Quand je suis un peu trop entouré d’ennemis et que je n’ai pas de solution de replis. Cela permet de désorganiser l’attaque.

En terme de tarif, il faut compter :

  • 40€ pour le système de perçage avec goupille (réutilisable à l’infini), vendu avec 3 coques
  • 0,5€ par sparclette (je les achete par 100, le prix baisse à 0,4€ l’unité)
  • 1,8€ par coque (vendue par 12)
  • Soit 4,60€ pour les premières 10 grenades (équivalent aux prix des grenades à platre). Et le prix moyen baisse ensuite à 2,3€, puisque vous n’aurez pas le système de perçage à racheter, uniquement les coques et les sparclettes.

 

Bref, si vous avez l’intention d’utiliser pour vos scénarios des grenades ou flashbang, ce système est plus réaliste, plus efficace, plus économique, que les grenades à mèche.
Mais à manipuler avec une grande précaution, ce n’est pas un jouet.

Un dernier conseil, demandez toujours à l’organisateur s’il vous autorise à jouer avec, et préveniez les autres joueurs. Histoire de rester fair play, car l’utilisation de ces grenades n’est pas anodin, et il faudra faire très attention avec 😉

Merci à Hervé de Paintball Atlantic de m’avoir permis de faire ce test, vous trouverez le kit grenade à cette adresse (+ la boutique propose plein de pièces détachées et nouvelles coques):

http://www.paintball-atlantic.com/epages/299556.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/299556/Products/Pack-Grenade

Et bonne affaire, pour 10€ de plus, vous pouvez avoir 5 fumigènes en plus :

http://www.paintball-atlantic.com/epages/299556.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/299556/Products/Kit-destructor-grenade-fumigene

Les articles similaires

  • J'ai pu tester sur le terrain Gelaphe les grenades EnolaGaye à billes! Et oui une première pour moi. Il ne s'agit pas d'une grenade qui projete de la peinture, mais d'une simple grenade explosive. C'est un accessoire qui peut être ...

  • Voila un test qui n'est pas simple pour moi ! C'est mon premier lanceur pompe, je sais, c'est pourtant l’origine du paintball. Mais j'ai commencé il n'y a que 5 ans, avec le lanceur de débutant (et excellent) le Tippmann A5. Depuis quelqu ...

  • J'ai pu grâce à Paintball Atlantic faire le deuxième test de lanceur de poing sur mon blog, le lanceur de la marque BT, le SA-17 (le premier étant le Tibérius T8.1). Je me demande pourquoi ils vont chercher des noms de produits aussi compl ...

Vous avez aimé cet article ? Une remarque ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *